ASTON MARTIN DB7

Date de lancement : 1994

Production :

 

 

La DB7 est à Aston-Martin ce que la 3200GT est à Maserati, c'est à dire un modèle qui signe le renouveau d'une marque au bord de la faillite. L'appellation DB (pour David Brown, ancien propriétaire qui a fait les beaux jours de la marque) pendant longtemps abandonnée, est là pour en attester.

C'est sous l'égide de Ford, propriétaire de la marque depuis 1987, que fût développé ce très élégant coupé aux lignes intemporelles.

Elle étrenne un 6 cylindres en ligne compressé, développé en partenariat avec Jaguar, et qui délivre la puissance respectable de 335ch. Les performances, à l'avenant, sont sublimées par le sifflement de la turbine.

La DB7 souffre hélas d'une finition inégale, empruntant certains éléments de sa planche de bord aux productions du géant américain… C'est le prix à payer pour rouler dans l'un des plus beaux coupés de l'époque !

 

 

Moteur Transmission
Disposition Longitudinale avant Type Propulsion
Type 6 cylindres en ligne Boîte Manuelle 5 rapports
Cylindrée (cm3) 3239 Châssis
Alésage x Course (mm) 91 x 83 Freins AV Disques ventilés (285)
Puissance 335 ch à 5500 tr/min Freins AR Disques ventilés (295)
Couple 490 Nm à 3000 tr/min Dimensions (L / l / h) 4.63 / 1.82 / 1.27
Distribution 24 soupapes, 2x1 ACT Empattement (m) 2.59
Alimentation Injection indirecte Poids (kg) 1650
Suralimentation 1 compresseur volumétrique Eaton (2.0 bars) CX / SCx 0.31 / -
 

 

Performances
400m DA 14.3
1000m DA 25.8
0 à 100 km/h 5.7
0 à 160 km/h -
0 à 200 km/h -
Vitesse maximale 266 km/h
90 à 120 km/h (4ème) -
90 à 120 km/h (5ème) -
Conso moyenne Environ 16L

 

©Absolute Cars - 2005/2007 - Automobiles de sport & de prestige